La boutique reste ouverte pendant tout l'été mais les expéditions s'arrêtent du 30 juillet au 22 août. Très bel été ! ☀

Idées lectures pour cet été ☀

Vous êtes en quête de quelques bons romans à lire pendant vos vacances ? 

Pour vous aider, j'ai fait une petite sélection des livres qui m'ont fait vibrer, qui m'ont bouleversée, que j'ai dévoré en quelques jours, que j'ai eu du mal à lâcher lorsque je les ai terminés... Vous trouverez ici uniquement des romans anglophones car je ne lis quasiment que ça. C'est une littérature que j'adore. Bref, voici donc mes coups de coeur de ces derniers mois : 

 

Daisy Jones & The Six, de Taylor Jenkins Reid 

Daisy Jones & The Six

Daisy Jones & The Six raconte l'histoire du groupe de rock le plus mythique de tous les temps. Vous ne le connaissez pas ? C'est normal, il n'a jamais existé. Et pourtant, on y croirait en lisant ce roman écrit d'une façon très étonnante et déroutante au départ, sous la forme de témoignages des principaux protagonistes quarante ans après la séparation du groupe en 1979. C'est fictif, et pourtant très authentique, c'est rock'n'roll, représentatif d'une époque remplie d'excès et de liberté, et je vous avoue que ça m'a fait un bien fou de lire cette histoire qui raconte le déroulement de nombreux concerts, pendant une période où l'on en était privés. J'avais l'impression d'y être !

 

La Maison des Hollandais, d'Ann Patchett

La Maison des Hollandais

La petite fille sur la magnifique couverture du livre, c'est Maeve Conroy, la grande soeur aimante et un poil cynique de Danny Conroy, le narrateur de cette histoire. Maeve et Danny grandissent dans une maison près de Philadelphie sous l'oeil des Hollandais, le couple d'anciens propriétaires de la bâtisse dont les portraits à l'huile sont encore accrochés sur les murs du salon. Mais grandir dans une magnifique demeure ne suffit évidemment pas à avoir une enfance heureuse. Maeve et Danny se construisent (ou pas) par la suite une vie tout en étant hantés par les traumatismes et les secrets de leur famille. Ce frère et cette sœur presque orphelins et ayant une relation fusionnelle ne peuvent s'empêcher une fois  adolescents puis adultes de revenir devant la Maison des Hollandais, qui constitue un personnage à part entière dans cette histoire. En lisant ce roman, on croirait presque s'être déjà rendu dans cette maison tellement elle est racontée en détail : la décoration, les odeurs, les bruits, les silences, l'ambiance. C'est un très beau roman sur l'importance de l'enfance dans la construction de soi en tant qu'adulte : les lieux fréquentés, les personnes qui nous entourent, les phrases entendues, et les non-dits qui ont tout autant d'importance. Un roman à la hauteur de sa très belle couverture !

 

Là où chantent les écrevisses, de Delia Owens

Là où chantent les écrevisses

Mon grand coup de coeur de 2021 ! Oui, je sais que l'année est loin d'être terminée mais j'ai tellement adoré ce roman que j'ai du mal à croire que j'en trouverai prochainement un autre à sa hauteur. Ce livre au titre bizarre raconte l'histoire de Kya, une petite fille presque orpheline, qui vit seule dans les marais en Caroline du Nord dans les années 1950, après avoir été abandonnée par toute sa famille. Contrainte de devoir se débrouiller seule, elle apprend à survivre et à apprivoiser le marais, un environnement naturel décrit d'une façon très poétique par l'autrice. Malgré la peur qu'elle suscite par son apparence et sa façon de vivre très sauvages, Kya fait une magnifique rencontre avec un garçon qui va changer sa vie. Cette relation ne suffira pas à empêcher un événement tragique de se produire, et Kya devra à nouveau se débrouiller seule, comme elle l'a toujours fait. 

On ne peut faire autrement que de s'attacher à Kya, cette petite fille puis femme à l'intelligence différente et rare, qui se bat pour survivre, non face à la nature qui pour elle est protectrice, mais face aux hommes et aux femmes qui vivent à proximité et n'aiment pas la différence. Cette histoire de toute une vie est magnifiquement racontée par Delia Owens dont c'est le premier roman. Diplômée de zoologie et de biologie, on sent chez elle son amour et sa passion pour la nature. C'est le premier roman à m'arracher des larmes à la fin. Une histoire bouleversante de beauté !

 

 

J'espère vous avoir donné envie de lire un de ces romans, voire les trois ! Je vous souhaite des lectures pleines d'évasion, et un très bel été. 

Hélène

 

 

 

 


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés